permis de construire quartier de Loverchy

Les affaires de permis de construire accordés discrètement par le maire sortant pendant le confinement n’en finissent plus. C’est au tour du quartier de Loverchy d’en payer les frais.

Un projet d'immeuble de 9 étages

Il y a quelques jours nous avons reçu le message d’une habitante qui découvrait avec grand étonnement, un panneau de permis de construire à côté de chez elle, devant le bâtiment désaffecté de l’ancien Pôle Emploi. En face du cimetière, au 31 de l’avenue de Loverchy, elle apprend avec stupeur qu’un immeuble gris de 9 étages va bientôt s'immiscer dans le paysage.

panneau de permis de construire Loverchy

Une histoire somme toute classique nous direz-vous : la construction de logements en lieu et place d’un bâtiment laissé à l’abandon et squatté. Mais plusieurs éléments nous ont interpellés dans le témoignage de cette annécienne : nous sommes donc allés vérifier les informations du dossier au service de l’urbanisme.

Le 31 mars 2020, pendant le confinement...

Alors que nous étions abasourdis par la mise en confinement de toute la population à cause de la pandémie de covid-19, alors que nous étions focalisés sur les mesures d’hygiène à respecter pour protéger nos proches, nos voisins, nos aînés... Le 31 mars, Jean-Luc Rigaut (maire sortant) signe une autorisation de permis de construire à Bouygues pour un immeuble de 80 logements. La crise du coronavirus et le report du deuxième tour des élections municipales auraient pu freiner sa course à la bétonisation anarchique de notre ville. Il n’en fut rien.

Rigaut bétonne tout Annecy

Un terrain très instable

Dans le quartier de Loverchy, et plus largement autour du Thiou, le sous-sol a une structure fragile : les remontées d’eau ont déjà mis à mal le chantier d’hôtel devant la Banque de France ou encore celui d’Halpades devant Intermarché. L’étude géotechnique réalisée par IMOGEO confirme que « l’infiltration d’eaux pluviales est impossible car les terrains sont limoneux argileux ».

On peut alors aisément comprendre la crainte des habitant·es du périmètre. Pour ce chantier il est prévu de creuser deux niveaux de sous-sols, il y aurait donc un risque d'inondation par remontée de nappe sur les terrains adjacents.

L'amour du gris et des embouteillages

Quoi de mieux pour embellir un quartier et décarboner la ville que de raser 20 arbres âgés de 40 ans, y bâtir un socle gris et augmenter la circulation routière ? Le promoteur immobilier prévoit un « enduit gris moyen » sur les façades. Même le cimetière d'en face fait mieux en matière de fleurissement et couleurs. Quant aux 56 places de stationnement du projet immobilier, il est à prévoir qu'elles ne seront pas suffisantes dans ce quartier déjà saturé par les voitures garées pour rejoindre le centre-ville.

gris-immeuble-annecy

Des lettres de recours gracieux

Les habitants du quartier, indignés par la construction de cet immeuble en conviennent : il y a besoin de logements, notamment des logements sociaux pour faire face au coût de la vie prohibitif sur notre territoire. Mais la manière de procéder n’est pas acceptable. Ils regrettent l’absence de concertation. Pourquoi n’ont-il pas leur mot à dire lorsque le style urbanistique imposé ne correspond pas du tout à celui de leur avenue ? Ils ont donc décidé de se rassembler et d'envoyer au maire sortant plusieurs lettres de recours gracieux.

Les propositions de Réveillons Annecy

On ne construit pas la ville du futur avec une juxtaposition de projets individuels au gré des opportunités foncières. Arrêtons le laisser faire et co-construisons un urbanisme apaisé ! Nous développerons une action d'aménagement globale, volontariste et interventionniste en mettant un terme au laisser faire courtermiste. Nous conduirons des examens ciblés sur les secteurs soumis à pression, en instaurant le cas échéant des périmètres d'étude qui pourront geler certains projets en cours pour les mettre en conformité avec notre vision. 👪 Pour dessiner une ville cohérente et agréable à vivre tout en sauvegardant l'identité architecturale de notre ville, nous impliquerons les habitants dans les décisions sur le devenir de leur quartiers. 🏘️ La densification de certaines parties de la ville sera conditionnée à des solutions de mobilité, à la mise en place de services de proximité et à la sauvegarde ou la création d’espaces publics végétalisépropices à la respiration, qui seront un facteur de création de liant social, pour une ville aérée. 🌳 Nous préserverons les arbres remarquables. Nous permettrons la mixité des usages des bâtiments (commerces / logements / bureaux) et nous surélèveront les bâtiments existants quand c'est pertinent.