Suite à vos questions adressées par mail ou lors de nos rencontres sur le terrain, nous avons décidé de lister les plus récurrentes et de vous apporter un éclaircissement en quelques lignes.

Nous restons bien entendu à votre écoute pour enrichir le programme de vos idées et répondre à toutes vos interrogations.

Chez Réveillons Annecy nous avons laissé la liberté à nos membres de se déclarer candidat tête de liste.

En novembre dernier, le parlement (composé d’une centaine de membres actifs) a élu François Astorg parmi trois candidats grâce à l’outil du jugement majoritaire.

À ce jour, François est le seul candidat des municipales à avoir été élu par ses pairs et non auto-proclamé !

La 5G suscite de nombreux débats et questionnements !

Il y aura en 2020, 50 milliards d’objets connectés dans le monde; la croissance de la 5G est incompatible avec les limites géophysiques de la terre et l’utilisation des matières premières, métaux précieux nécessaires pour la fabrication des réseaux, le changement des téléphones portables à grande échelle et les objets connectés.

Cela nous semble incompatible avec notre programme de transition écologique, avec notre volonté de lutter contre le réchauffement climatique et notre volonté de restaurer des îlots de fraîcheur.

Toutefois il est important de réunir les acteurs économiques et institutionnels pour valider leurs besoins et trouver des solutions pour la recherche et l’innovation !

Le projet des Haras a été voté et les travaux vont être lancés cet été.

Pour le moment, il semble que nous ayons malheureusement peu de recours pour intervenir sur la question de l’architecture et des projets car tout a été ficelé avant les élections et nous regrettons que ce projet n’est pas fait l’objet d’une grande concertation avec l’ensemble des usagers des Haras.

Malgré tout, il faudra lancer des négociations pour faire évoluer le projet et impliquer l’ensemble des citoyen.nes d’Annecy qui affectionnent particulièrement ce lieu.

Nous garderons l’idée du cinéma d’animation qui fait partie de notre culture locale en revanche le projet de la halle gourmande est trop élitiste et doit évoluer pour que ce lieu soit un projet pour les annécien.nes avant tout.

Le lieu est malheureusement concédé à un acteur privé pour 20 ans et à ce titre, nous examinerons tous les recours pour revoir la copie.

Le projet doit également faire l’objet d’une nouvelle étude sur son architecture actuellement trop minérale pour réintroduire plus de nature et ainsi créer des îlots de fraicheur pour que chaque annécien.ne puisse profiter de ce poumon de nature en plein centre ville.

La fermeture récente de la cafétéria populaire Crescendo nous incite à vouloir créer un lieu populaire, accessible à tous les revenus, pour se restaurer et boire un verre.

Les primes à l’achat de VAE bénéficient surtout aux ménages qui ont les moyens de mettre au minimum 1000€ dans un vélo et éventuellement d’en acheter un plus haut de gamme.

Chez Réveillons Annecy, nous pensons qu’il faut favoriser la mobilité pour tous et notamment pour les bas revenus. C’est pourquoi nous préférons déployer davantage les locations de longue durée de vélos classiques, de vélos à assistance électrique, et les vélos cargos pour les familles avec jeunes enfants, grâce à Vélonecy, à des tarifs très avantageux. Nous préférons soutenir la location et le réemploi, plutôt que l’achat de vélos neufs.

Nous devons également promouvoir le “savoir rouler” auprès des populations en réinsertion afin qu’elles puissent se déplacer et retrouver du travail grâce à des moyens de mobilité à bas coût, grâce notamment à des associations locales et des recycleries.

Il faut tendre vers l’égalité salariale d’ici la fin du mandat.

Les écarts de salaires entre les femmes sont de 18% à 5% selon le catégorie de salariés. Nous mettrons tout en oeuvre pour rétablir la situation d’ici la fin de mandat, malgré une obligation assignée par l’Etat de ne pas augmenter nos dépenses de fonctionnement de plus de 1,2% par an.

La mise sur le marché de locations de courte durée crée une tension inflationniste sur le marché locatif et peut même aboutir à une requalification des quartiers.

Nous avons identifié deux problématiques majeures liées à ce sujet :

1 – Le contrôle des locations n’est aujourd’hui absolument pas réalisé par la mairie d’Annecy ce qui facilite les abus et les mécontentements des hôteliers, des voisins etc.

Cette démarche demande une collaboration étroite avec l’office du tourisme et les services en charge du tourisme au Grand Annecy. Nous mettrons les moyens humains pour faire respecter les durées de location à 120 jours maximum de location.

2 – Réguler les autorisations de location aux propriétaires de logements secondaires. C’est à dire que lors de l’attribution d’une autorisation de location de courte durée pour les propriétaires d’un logement secondaire, il faudra réfléchir à des conditions d’attributions plus strcites.

Par exemple : la mairie peut conditionner une autorisation de logement courte durée à condition que le propriétaire mette un autre logement en longue durée comme cela se fait à Nice.

Nous soutenons les acteurs de la transition et de l’économie circulaire dans laquelle s’inscrit la monnaie locale annécienne, la Gentiane.

Nous avons rencontré cet acteur et nous soutiendrons le déploiement de cette monnaie qui est nécessaire à l’économie locale.

À titre d’exemple, les mairies déléguées pourraient devenir moteur en proposant à leurs agents et les élus une partie de la rétribution de leur salaire ou de leur indemnité en Gentiane .

Les habitants pourront également payer des services publics en Gentiane (sports, transports publics, culture, cantines, …).

On peut réutiliser les gentianes qui sont collectées par les cantines pour payer à nouveau des maraîchers locaux et producteurs de produits alimentaires. .

Cette démarche sera négociée au sein du Syndicat Intercommunal du Lac d’Annecy qui regroupe 5 communautés de Communes, avec le concours des services de l’Etat et des associations environnementales concernées car n’oublions que le lac est géré par l’État via la préfecture.

Nous prévoyons un accompagnement des professionnels pour le changement des bateaux à moteurs électriques et des moyens de contrôle pour vérifier les mouillages dans les ports du lac.

Le projet architectural a été voté, mais la concertation n’a pas été engagée sur ce projet.

Il semblerait sage d’organiser dès le mois d’avril une concertation avec les clubs sportifs, les services du rectorat, les directeurs d’écoles, le associations familiales.

Il y a peu de piscines publiques; cette rénovation doit être l’occasion d’ajuster l’équipement aux besoins réels des habitants et d’anticiper la croissance de la population dans la ville.

Notre programme a été co-construit avec les citoyennes et citoyens désireux de participer à sa réflexion. Notre programme n’est pas figé, il continue de s’enrichir grâce aux réflexions engagées avec l’ensemble des acteurs sur le bassin annécien !

Le travail de co-construction du programme a été décliné en 4 grandes étapes de concertation :

1 – LA CRÉATION DES GROUPES DE TRAVAIL THÉMATIQUES DURANT L’ÉTÉ 2019 (environ 100 personnes actives pour réfléchir à un projet de territoire)

Les premières propositions de la “Fabrique Citoyenne”* sont issues des travaux des groupes de travail thématiques. Ils continuent à élaborer des propositions et à les approfondir durant l’étape d’ouverture de la Fabrique Citoyenne.

2 – L’OUVERTURE DE LA PLATE-FORME NUMÉRIQUE : LA FABRIQUE CITOYENNE du 20 octobre au 20 Décembre

Afin de co-construire le programme avec le plus grand nombre, nous avons souhaité créer une plate-forme participative numérique appelée “la Fabrique Citoyenne”.

3 – VALIDATION DU PROGRAMME PAR LE PARLEMENT pendant le mois de Décembre

Le Parlement est l’instance où sont prises les décisions au sein de Réveillons Annecy ! Il est constitué de tous les membres des groupes de travail ayant signé le manifeste.

4 – PUBLICATION ET RESTITUTION DU PROGRAMME À PARTIR DE JANVIER

Une fois le programme validé par le Parlement de Réveillons Annecy !, nous entrons dans la phase de communication et de restitution des propositions issues des groupes de travail et de la Fabrique Citoyenne.

La ville proposera aux services de l’Etat d’être territoire d’expérimentation sans chasse les week-ends. Cette démarche devra être engagée avec le soutien des associations environnementales, des agriculteurs et de la fédération française de la chasse, pour identifier les freins et les leviers à la restauration des écosystèmes et garantir la protection des promeneurs et randonneurs pour profiter pleinement de la nature en famille.

Notre priorité va au développement des transports en commun et à la mobilité douce. Pour cela, nous devons dégager des recettes liées à l’utilisation de la voiture en centre ville, pour aménager des parking P+R à l’entrée de la ville.

La gratuité des transports en commun est un objectif mais il ne pourra être efficace que sur un réseau bien développé, pour optimiser le nombre de voyageurs dans les transports en commun.

Notre territoire est très en retard sur l’usage des transports en commun (- de 7% de report modal c’est à dire de personne qui quitte la voiture pour prendre un autre moyen de transport. Alors que la moyenne en Haute-Savoie est de 10% et Annemasse est à 15% ).

La priorité de notre mandat est le développement des infrastructures, de la fréquence et de l’amplitude horaire des transports en commun et de voies express sécurisées pour que le vélo devienne un mode de transport alternatif. C’est la garantie d’un réel report de la voiture vers les transports en commun.

À ce titre nous mettrons en place une tarification sociale pour les personnes aux revenus modestes.

Les études montrent en réalité l’inverse, car il sera plus facile et agréable pour les piétons et les cyclistes d’accéder à leur commerce en ville si les trottoirs sont plus larges et s’il est plus agréables de déambuler. Car dans tous les cas, les rotations de stationnements des voitures dans les rues, ne sont pas suffisantes pour que les automobilistes puissent se garer juste devant les commerces qui les intéressent.

Les consommateurs de centre ville, sont dans la très grande majorité des cas, des personnes qui habitent à moins de 3km du centre.

Anticor est une association dédiée à la lutte contre la corruption et au respect d’exigences démocratiques non partisanes.Elle regroupe des citoyens et des élus de toutes tendances politiques. Réveillons Annecy est la seule liste à s’être engagée sur 30 propositions sur 7 thèmes spécifiques : disponibilité des élus, prévention des conflits d’intérêt, reconnaissance du rôle des élus minoritaires, transparence de l’action publique, lutte contre la corruption, contrôle de l’action municipale, participation des citoyens aux décisions locales.

Plus d’informations sur Anticor ici.

Avant de prendre une telle décision, nous devons préalablement revoir l’ensemble des besoins en matière de tourisme d’affaires, identifier les complémentarités avec les autres sites d’exposition et de congrès du département et de la Savoie.

Nous devons travailler à un positionnement adapté en matière de tourisme d’affaires, ce type de projet doit être mis à la concertation et être co-construit avec l’ensemble des acteurs et citoyen.nes pour qu’une éventuelle structure complémentaire et modulable soit adaptée à notre vision d’un tourisme responsable.

Il est possible de “racheter” cette portion d’autoroute avant la fin de la concession par les sociétés d’autoroute (dans une dizaine d’année), qui pourrait être co-financé par la région et l’Etat également. Cela permettrait, comme de nombreuses agglomérations, d’avoir un tronçon d’autoroute urbaine gratuite pour désengorger Annecy et la RD 3805. Nous étudierons cette solution qui s’élèverait entre 100M€ et 200M€.

Le Parlement de Réveillons Annecy, a voté le souhait de ne pas renouveler le “free floating” par des sociétés privées, des trottinettes électriques, qui ne favorisent pas vraiment le report des déplacements de la voiture vers les trottinettes, mais plutôt le report de la marche à pied vers la trottinette (la moyenne d’âge des usagers étant plutôt jeune).

Face à de nombreuses incivilités dans les usages (déplacements rapides sur trottoir, à 2 personnes sur les trottinettes alors que c’est interdit, et les “déposes” anarchiques sur la voie publique voire les trottinettes jetées dans le Lac), nous voulons privilégier prioritairement le développement du transports en commun et les déplacements à vélos.

Nous pensons que cela devrait être un service de location encadré par Vélonécy pour les habitant.es et les touristes de passage. Les trottinettes seront empruntés des endroits dédiés et sous caution des loueurs pendant la période déterminée.

Vote par procuration

Vous n’êtes pas en capacité de vous déplacer jusqu’au bureau de vote ou vous êtes absent le jour de l’élection ?

Vous pouvez établir une procuration afin que quelqu’un puisse voter en votre nom.

Nous mettons à disposition des citoyennes et citoyens d’Annecy, un outil permettant de mettre en relation les personnes ne pouvant pas aller voter, avec celles et ceux qui iront voter le 15 et le 22 mars 2020.