Blog

Annecy : 30 millions d’euros pour le parking de la Préfecture

Le parking "Préfecture" : un espace paysager ?

« La ville va aménager un espace paysager hautement qualitatif, en lieu et place de l'actuel parking de surface "Préfecture". » (Source : Annecy MAG) C'est en ces jolis termes que le projet de parking de la Préfecture nous est annoncé. On pourrait croire à un tournant écologique de la politique de mobilité de Jean-Luc Rigaut (maire sortant), mais il n'en est rien. Il s'agit en réalité de faciliter l'usage de la voiture dans le centre-ville avec la construction d'un parking souterrain.

Un investissement de 30 475 000 euros HT

Un autre point de contestation, c'est celui du budget alloué à ce parking : près de 31 millions d'euros. Dans un post Facebook, Yannis Sauty (1er Adjoint à la commune déléguée de Cran-Gevrier) nous rappelle l'ordre de grandeur de ce budget : « Sinon avec 30 millions on peut rénover complètement 6 écoles. » Ces 30 millions d'euros financeront la suppression des 250 places de stationnement en surface, pour en refaire 720 en sous-sol. François Astorg (candidat aux élections municipales avec la liste Réveillons Annecy) s'exprime également contre ce projet : « Mettre 30 millions d'euros pour attirer encore plus de voitures en centre-ville, est contraire à ce que nous défendons. » Quel seront donc les arguments pour inciter les Annéciens à utiliser les parking-relais s'il est possible de garer facilement sa voiture devant le lac ?

Saturation de la circulation routière

Sachant que le taux de "rotation" d'une place de parking est en moyenne de 5 voitures par jour, il est à prévoir une forte saturation de la circulation routière dans ce périmètre. Ce sont environ 2350 voitures de plus qui devront accéder au parking de la Préfecture. Or, le rond-point devant le Lycée Berthollet et l'avenue d'Albigny sont déjà connus pour leur bouchons.